Instruments/ chants

En cours de préparation

Berimbau

C’est l’instrument de musique principal de la capoeira, celui qui commande la roda. Le berimbau se compose d’un arc, nommé verga auquel est tendu un fil d'acier, l'arame. Pour produire le son, le berimbau est composé d'une caisse de résonnance appelée calebasse, cabaça. Finalement, le berimbau est accompagné d'un caxixi (panier plat contenant des graines), d'une baguette appelée baqueta et d'un dobrão (une pierre ou un disque métallique que l'on frotte contre l'arame).

Dans la capoeira, les berimbaus sont classés en trois catégories selon leur son.

  • Le premier appelé Gunga, possède une calebasse volumineuse. Son son est plutôt grave et très puissant. C’est lui qui donne le rythme de base qui devra être suivi par les autres berimbaus.

  • Le second appelé Medío, il possède une calebasse un peu moins volumineuse mais son volume sonore reste puissant. Le joueur qui joue du Medío peut effectuer des variations pour modifier un peu le rythme établi par les autres instruments.


  • Le troisième appelé Viola possède la plus petite des trois calebasses. Sa sonorité est bien moins grave et permet au joueur d’effectuer de nombreuses variations sans étouffer le rythme principal.


Atabaque

Tout en bois, cet instrument à percussions ressemble à un long tambour conique. Il serait d’origine arabe, introduit en Afrique par les marchants qui entraient dans le continent en traversant les pays du Nord. C’est un instrument que l’on joue à pleine main pour obtenir des notes claquées ou toniques. L’atabaque maintient le rythme du jeu, c'est le battement de cœur de la roda.